Pour François Hollande, Daesh est le résultat de la non-intervention internationale en Syrie

Le Président français a estimé sur France Inter que la montée en puissance des islamistes de Daesh est due à la non-intervention des occidentaux en Syrie courant 2013. « Il n’y a pas eu d’intervention, on a Daesh maintenant, un mouvement terroriste qui s’est installé » a regretté François Hollande qui avait prôné pour une intervention en Syrie, contre l’avis de Barack Obama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *