Pour disperser les manifestants handicapés, la police israélienne a verbalisé

Hier les manifestants handicapés qui revendiquent depuis des mois une hausse de leurs allocations au niveau du salaire minimum ont manifesté sur l’autoroute Ayalon à Tel aviv, provocant des bouchons monstrueux. Ce matin, plusieurs d’entre eux ont de nouveau bloqué le trafic sur l’autoroute 1 qui relie Tel Aviv à Jérusalem au niveau de l’échangeur de Latrun. Cette fois la police a décidé de dégainer les stylos et les procès verbaux et chaque manifestant a écopé d’une amende de 500 shekels…

.

Comme d’habitude les forces de police sont arrivées sur les lieux pour disperser les manifestants, mais cette fois, ils sont venus armés de stylos et de contraventions de 500 shekels qu’ils ont asséné à tous ceux qui participaient au blocus. Depuis que les militants de défense des droits des handicapés bloquent les routes pour faire pression sur le gouvernement, c’est la première fois que la police verbalise.

Lire la suite sur tel-avivre.com