Pour certaines ONG, Israël est toujours coupable

Lors de la dernière guerre de Gaza, nombre d’ONG ont pris fait et cause pour le mouvement terroriste Hamas, critiquant chaque frappe israélienne en la qualifiant de « disproportionnée ». Lorsque les bombes israéliennes explosent, Israël est donc sous les critiques. Mais cela reste le cas lorsque les bombes n’explosent pas! Ainsi l’ONG Handicap International déclare-t-elle « entre 7 000 et 8 000 obus largués sur la bande de Gaza n’auraient pas explosé. Une véritable bombe à retardement. Sous les décombres des quelque 18 000 habitations détruites dans la bande de Gaza cet été par Israël, des milliers de bombes non explosées dorment encore. L’ONG Handicap International tire la sonnette d’alarme et mène depuis début janvier une campagne de sensibilisation aux dangers que représentent ces engins de mort, soutenue financièrement par le Luxembourg. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *