Pour Arié Dhéri, le Shass n’a aucun problème à voir les Travaillistes au pouvoir

Dans une interview au Yédiot Aharonot, le leader du parti orthodoxe séfarade Shass, affirme que le partenariat avec le Likoud est bel et bien terminé. « Il nous ont expulsés, rejetés. Nous sommes devenus des indésirables ». Arié Dheri ne voit désormais plus aucun obstacle à une alliance avec les Travaillistes. « Je ne vois aucune raison à ce que Ytshak Herzog remplace Netanyahou au poste de Premier ministre », a encore déclaré Dhéri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *