Pour Abbas, la loi visant à déduire les salaires des terroristes des recettes fiscales est « une déclaration de guerre »

La loi, qui vient d’être votée à la Knesset, permettant de déduire les financements de l’Autorité palestinienne aux familles des terroristes, des recettes fiscales collectées par Israël, avant d’être reversées au gouvernement à Ramallah, fait un tollé auprès des palestiniens et des législateurs arabes israeliens. Le texte  a été adopté par 87 voix « pour » et 15 voix « contre »…Lire la suite sur tel-avivre.com