Pollution : les risques pour la baie d’Eilat

Jusqu’à présent 11 000 tonnes de terre polluée par le pétrole ont été retirées de la zone touchée par la fuite d’un oléoduc dans la réserve d’Evrona près d’Eilat. La plus grande partie de la pollution a traitée cependant le ministère de l’environnement redoute que d’éventuelles pluies abondantes dans la région ne provoquent des remontées toxiques d’hydrocarbures infiltrés plus profondément dans la terre,  qui se déverserait dans la baie d’Eilat. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *