Polémique autour de la rencontre entre le secrétaire général de l’ONU et les familles de terroristes

Que se sont-ils réellement dit ? Ou plutôt, quelles ont été les réelles déclarations d’Antonio Guterres au cours d’une rencontre avec des familles de terroristes palestiniens détenus en Israël ?

Le secrétaire général des Nations Unies s’est rendu hier à Ramallah. Outre son dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe de Yasser Arafat, d’autres rencontres étaient prévues. Notamment dans un refuge pour les femmes victimes de violence à Ramallah.

Selon l’agence palestinienne d’information « Maan », Guterres a ensuite rendu visite à la famille Abou Hamid dont les 4 fils sont emprisonnés en Israël. Tous des meurtriers, auteur d’attentats en Israël.

« Nous comprenons la souffrance des prisonniers palestiniens »

La rencontre se serait déroulée au domicile familial. Une dépêche de l’agence Maan rapporte que Guterres aurait déclaré : « Nous comprenons la souffrance des prisonniers palestiniens. Nous allons prendre contact avec les autorités compétente pour faire cesser leur souffrance ».

Aussitôt, cette déclaration a fait le tour des médias arabes mais en a laissé perplexe. Évoquer la souffrance de détenus, auteurs d’attentats meurtriers, et s’engager à les apaiser, sans un mot pour les victimes innocentes a de quoi surprendre. Tout autant que la visite à la famille Abou Hamid.

Démenti du porte-parole de Guterres

Quelques heures plus tard, le porte-parole d’Antonio Guterres mettait un terme à la polémique. Selon lui, le secrétaire général des Nations Unies a rencontré des parents de détenus palestiniens qui souhaitaient lui remettre une pétition, contre les conditions de détention en Israël. Ils se sont rencontrés et la pétition a été remise. Les citations rapportées par l’agence palestinienne Maan ont été réfutées par le porte-parole : » toutes les citations attribuées au secrétaire général sur cette question ont été fabriquées. »

Il est vrai que l’agence palestinienne d’information n’en est plus à une déformation près… Reste que selon la presse américaine, le secrétaire général de l’ONU n’a pas vraiment apprécié l’attitude de l’agence officielle palestinienne. Pour l’heure nul ne sait si Guterres enrage d’avoir été piégé par la révélation de ses propos tenus « off record », ou si l’agence Maan a inventé cette déclaration de toute pièce.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Polémique autour de la rencontre entre le secrétaire général de l’ONU et les familles de terroristes

  • Avatar
    31 août 2017 à 5 h 07 min
    Permalink

    Ces declarations « fabriquees » ou « off record » s’ajoutent aux declarations sur le « blocus » de Gaza, »les »terres,Jerusalem,les « 2 etats » etc…Ceux qui se fiaient a l’empathie affichee par Guteres envers Israel sont servis.
    Pourquoi n’a-t-il pas dementi lui meme et publiquement ces declarations « fabriquees » ???

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *