Poignardé à Jérusalem et donné pour mort : le miraculé de 13 ans quitte l’hôpital

Il y a 15 jours, alors qu’il circulait à vélo, Naor Ben-Ezra, 13 ans, était poignardé par un terroriste arabe du même âge que lui dans le quartier de Pisgat Zeev à Jérusalem. L’affaire a fait grand bruit et les Israéliens ont suivi jour après jour, les aléas de son hospitalisation. Admis dans un état critique et après avoir perdu beaucoup de sang, les médecins ne laissaient envisager aucun espoir. Durant toute une semaine, Naor a été volontairement endormi et mis sous respiration artificielle.

Le diagnostic était mauvais: les médecins craignaient un traumatisme au cerveau et évoquaient la nécessité d’amputer l’une de ses mains. La famille et les amis ainsi que les connaissances ont tous prié et espéré un miracle.

Il faut croire que leurs prières ont été exaucées car il y a quelques jours, Naor a repris connaissance et a montré des signes de rétablissement. A la surprise générale, sa première demande a été de rencontrer le chanteur Maor Edry. Emu, celui-ci a accédé à sa demande et s’est rendu à son chevet les mains pleines. Naor ne s’est pas contenté de la présence du chanteur, il lui a fait promettre de le faire chanter la chanson « Koulana » sur scène avec lui. Maor Edry s’y est engagé.

Chose promise chose due, Naor est sorti depuis de l’hôpital et jeudi prochain les deux « lumières » (Maor et Naor) se retrouveront sur scène dans le fameux « Hangar 11 » au vieux port de Tel-Aviv.

nana

Les docteurs qui l’ont soigné ont déclaré que la décision du secouriste dans l’ambulance de le conduire vers l’hôpital le plus proche plutôt que de le soigner dans une ambulance de soins intensifs a été vitale. Ils ont aussi ajouté que le support de la famille et l’encouragement des amis a joué un rôle évident dans son prompt rétablissement. Et selon l’un deux: « Naor est revenu de parmi les morts. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.