Plus Israël rend service, plus Israël est détesté

 

Bien obligé de constater que même sans bouger le petit doigt, Israël n’est pas le pays le plus aimé du monde… Ne nous étonnons donc pas que le bénéficiaire de ses gentillesses ne lui montre aucune reconnaissance bien au contraire, qu’il lui en  veuille un peu plus encore…

« Le Mossad nous impressionne et nous agace. » Cette confidence d’un ancien patron du renseignement intérieur français, (rapporte le Figaro), illustre parfaitement l’ambivalence des relations entre les services tricolores et leurs homologues israéliens.

Des relations anciennes qui ont débuté dans un climat de bonne entente. (Le Mossad a naguère aidé le SDECE et la DST (ancêtres de la DGSE et de la DGSI) à combattre les réseaux des indépendantistes durant la guerre d’Algérie) » et se sont poursuivies de même, rappelle Le figaro qui poursuit sur le même ton goguenard et signale comme en passant que le patron du service de renseignement israélien d’alors,  Isser Harel, avait également fait prévenir le général de Gaulle d’un projet d’attentat dont il devait être la cible en mars 1961.

 Reconnaissance oblige ? Que nenni !

Ce qui n’a pas empêché le président français de dénoncer Israël au moment de la guerre des Six-Jours de juin 1967, et décréter un embargo sur les exportations d’armes… Ce à quoi, le Mossad a monté des opérations pour contourner ce blocage. Ce à quoi, furieux, de Gaulle a exigé le départ sur le champ des agents du Mossad du territoire. Depuis, ajoutez-y l’arrivée massive des migrants en sus. Ajoutez-y le rapprochement des Français avec les Palestiniens……

« Nous avons livré nombre d’informations recueillies au sein du Service de renseignement, ce qui a permis de déjouer plusieurs dizaines de gros attentats, dont de nombreux visant les pays européens et la France en particulier », a déclaré le chef du gouvernement israélien lors d’une rencontre avec les ambassadeurs de ces mêmes pays. Certains auraient pu atteindre des proportions encore jamais vues, devenir les pires attentats jamais perpétrés.

« Ce qu’Israël n’a pas permis », a souligné le Premier ministre laissant entendre sans donner de détails, qu’il aurait pu s’agir d’une répétition des événements du 11 septembre 2001, les terroristes ayant essayé de s’emparer d’avions de ligne pour attaquer des villes européennes choisies au hasard…

D’ailleurs, trop, c‘est trop : « Déjà heureux du bien que nous faisons, de quel droit réclamerait-on la reconnaissance de celui que nous obligeons ?

 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “Plus Israël rend service, plus Israël est détesté

  • Avatar
    17 décembre 2018 à 17 h 30 min
    Permalink

    Se souvenir que pour Villepin Israel n’est qu’une parenthèse de l’histoire, etc que pour l’ambassadeur de France en Angleterre, Israel n’est qu’un petit pays de merde.
    Israel est le miroir de la médiocrité de la France qui n’a jamais accepté ce qu’Israel a réalisé en 70 ans, alors que la merde s’étale partout en France, son odeur en est pestilentielle, et qu’en fait de parenthèse, c’est la France qui aura disparue avant longtemps.
    Villepin pourra toujours couvrir sa femme d’un tchador il n’en restera pas moins comme l’un des fossoyeurs de son pays avec son maitre Chirac.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *