Plus de la moitié des Israéliens gagnent moins de 4 905 NIS par mois

Un rapport du ministère des Finances israélien montre que 52,3% des Israéliens disposent de revenus inférieurs au seuil mensuel de 4 905 NIS, qui fixe la limite de redevance de l’impôt sur le revenu.

Au total, ce sont 54,5% des salariés qui ne parviennent pas à gagner plus de NIS 4 905 par mois et 33,8% des travailleurs indépendants. Le rapport a également constaté que les 20% des salariés les mieux payés contribuaient à 80% des impôts directs du pays.

Le rapport reflète aussi les inégalités régionales croissantes en Israël. Les habitants de Tel Aviv paient 27% de tout l’impôt sur le revenu en Israël, les habitants de Haïfa comptent pour 12,2% des impôts récoltés. Quant à Jérusalem qui dispose du double du nombre de résidents de Tel Aviv, elle ne compte que pour 6,8% de l’impôt sur le revenu payé dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *