Pincez-moi ! La version anti-israélienne du tunnel détruit à Gaza

Juste pour notre culture personnelle. Voici comment les pro-palestiniens évoquent la destruction d’un tunnel du Djihad islamique par Israël il y a 48 heures

Il faut se pincer plusieurs fois lorsque l’on tombe sur la version officielle communiquée par ISM. Comprenez, « the International Solidarity Movement » qui relaye essentiellement les informations sur le conflit israélo-palestinien. Mais exclusivement du côté palestinien.

Les faits

Les faits d’abord, qu’exceptionnellement nous emprunterons à l’AFP : « Sept Palestiniens ont été tués et plusieurs autres blessés lundi dans le bombardement par Israël d’un tunnel reliant la bande de Gaza à Israël, selon le ministère de la Santé du Hamas, mouvement contrôlant l’enclave palestinienne. Parmi les victimes, deux faisaient partie de la branche armée du Hamas, a confirmé le groupe, tandis que les cinq autres sont des membres présumés du Djihad islamique, un groupe radical allié du Hamas ».

Comme souvent, l’AFP cite sa source : le Hamas. En l’occurrence ici, le ministère de la Santé à Gaza. Bref, tous auront compris, même si l’AFP ne le précise pas, que les « victimes » étaient des terroristes qui projetaient de s’infiltrer en Israël et d’y faire couler le sang.

Les faits…défaits

Restez assis à présent. Voici la version de l’ISM, pour tous ceux que la vérité ennuie. Le texte, signé par Ziad Medoukh, est publié avec une photo morbide. On y voit les visages découverts des terroristes, à la morgue de Gaza.

 

L'article paru sur la version française du site "ISM"
L’article paru sur la version française du site « ISM »

Neuf morts et dix-huit blessés au sud de la bande de Gaza Par Ziad Medoukh.

L’armée israélienne a tué ce mardi 30 octobre 2017 neuf palestiniens et en a blessé dix-huit, lors des bombardements qui ont visé la ville de Khan-Younis, au sud de la bande de Gaza.

Les avions militaires israéliens ont mené neuf raids sur différents lieux au sud de la bande de Gaza. Les agressions israéliennes contre les civils palestiniens se poursuivent dans tous les territoires palestiniens.

Ce bombardement s’ajoute aux différentes mesures atroces de l’occupation israélienne contre la population civile de cette région abandonnée : fermeture des passages, réduire l’électricité et interdire les malades de se soigner à l’étranger.

Rien ne semble changer pour les Palestiniens de Gaza trois ans après la dernière offensive militaire israélienne de 2014: blocus, agressions, incursions, bombardements, morts, blessés et souffrance. 100 ans après la déclaration de Balfour, l’injustice se poursuit, et les crimes israéliens contre notre population civile continuent.

Les dirigeants israéliens veulent provoquer les factions palestiniennes et freiner les efforts de la réconciliation palestinienne.

Retour sur terre

Vous remarquerez que le bilan a s’est alourdi dans la version racontée par Ziad Medoukh. De sept au moment où l’article est rédigé, les victimes sont désormais neuf (il y en aurait finalement 14). Mais passons. Cherchez bien…Voyez-vous une trace du tunnel dans son article ? Du Hamas, du Djihad islamique ? Ne cherchez plus, les 7 (ou 9) « victimes » ont péri dans 9 bombardements israéliens (le 9 serait-il le chiffre fétiche de Ziad Medoukh ?). L’agression est israélienne et s’ajoute aux « mesures atroces de l’occupation israélienne contre la population civile ».

Résumons la situation. En 2017, peut-on imaginer que certains lecteurs d’ISM et de Ziad Medoukh soient si naïfs, (pour ne pas dire autre chose), pour avaler sa version en l’état ? Ils ne chercheront aucune autre source d’informations ?

Restons optimiste

Au moment où j’écris ces lignes, deux éléments me rassurent :

  • Sur le compteur du site ISM, seules 308 personnes ont lu l’article de Ziad Medoukh.

  • Je viens d’apercevoir un avertissement sur la page d’accueil du site « ISM » et je vous le livre : « L’ISM a pour vocation la diffusion d’informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées ».

Ouf, sauvés ! Les concepteurs  pro-palestiniens, pro-BDS et pro-djihadistes de ce site ont conscience que quelques erreurs peuvent se glisser subrepticement dans leurs colonnes. C’est certain, ils vont corriger celle-ci…non ?

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Pincez-moi ! La version anti-israélienne du tunnel détruit à Gaza

  • 2 novembre 2017 à 9:58
    Permalink

    « soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées ».
    Signalons…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *