Photos : Rupture d’oléoduc, la plus grave catastrophe écologique de l’histoire d’Israël

Plusieurs milliers de litres de pétrole se sont déversés dans la réserve naturelle d’Evrona près de Beer Ora au nord d’Eilat dans la nuit de mercredi à jeudi, après une rupture de l’oléoduc Eilat Ashkelon, provoquant l’une des plus graves catastrophes écologiques qu’ait connues le pays. L’accident s’était produit au cours de travaux d’entretien sur l’oléoduc.

evrona 2

Trois personnes intoxiquées par les émanations ont été hospitalisées. La catastrophe a des répercussions jusqu’en Jordanie voisine. Où des résidents se sont se plaints de troubles respiratoires et de vertiges.

 

Evrona

[box type= »shadow » ]Ein Avrona est une magnifique réserve naturelle de la région sud de la Arava, à une vingtaine de kilomètres au nord d’Eilat. En été, il y fait très chaud. En plus de sa faune et sa flore particulières, le site possède 4 marais salants situés à 25 mètres sous le niveau de la mer, dans la zone de faille. La région a longtemps connu une activité tectonique, ce qui explique sa dépression géographique. Le site est également riche en cuivre. Pour les passionnés d’ornithologie, la réserve naturelle permet d’observer du gibier d’eau et des oiseaux migrateurs dont des flamants roses, des canards, des bécasseaux, des faucons, des échassiers, des pigeons à cravate, des pluviers et des chevaliers gambettes. On peut apercevoir parfois des renards, des troupeaux de gazelles (parmi les plus grands du Néguev comptant 200 têtes)[/box]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *