Photos: Orages en Israël, la foudre provoque des incendies dans le Nord

Un quinzaine d’incendies s’étaient déjà déclenchés la semaine dernière sur le plateau du Golan et dans la région de la Galilée.

Les orages qui les ont accompagnés n’y auront rien fait. Au contraire, dans une atmosphère très sèche et une végétation brulée par l’été, la foudre qui a frappé la région  a été le déclencheur d’une série de feux assez rares à cette période de l’année. En quelques jours, la foudre a fait autant de dégât qu’en deux ans. Certains estivants en ont tout de même profités pour prendre les clichés ci-dessous.

feu 2 Feu 4 feu3

La foudre s'abat près du lac de Tibériade

Attention à la foudre !

Le Maguen David Adom rappelle quelques règles de sécurité élémentaires. Si vous vous laissez surprendre par un orage, n’offrez aucune pointe à la foudre : cela signifie que vous ne devez pas vous placer à proximité d’un poteau, d’un piquet de clôture, d’un arbre, ou de tout objet vertical susceptible d’attirer la foudre jusqu’à lui, ne serait-ce qu’un simple parapluie. Autre précaution indispensable: ne rien toucher de métallique qui puisse conduire du courant comme une clôture en fer, un fil téléphonique ou une canalisation (robinet, tuyau…).

Abri en « dur »

Si vous êtes en groupe,  séparez-vous de 10 à 15 mètres les uns des autres car le courant de la foudre peut «sauter» d’un individu à l’autre (arc électrique) et faire plusieurs victimes.

Attention, tous les refuges de fortune ne sont pas bons à prendre : un abri ouvert, un cabanon, une cabine téléphonique, un abri de jardin ou un hangar métallique sont à fuir optez plutôt pour un abri en «dur», en pierre, grand bâtiment, etc., voire une voiture non décapotable, antenne rabattue et fenêtres fermées- offre une bonne protection.

À défaut d’abri, oubliez toute idée de courir pour en trouver un. Accroupissez-vous plutôt au sol, pieds bien joints (mais en touchant le moins possible le sol pour minimiser les contacts) et si possible dans l’endroit le plus bas situé à votre portée -au pied d’une colline plutôt qu’à son sommet- car la foudre a alors toutes les chances de s’abattre sur un point situé plus haut. Ce faisant, vous risquez fort d’être mouillé de la tête aux pieds, mais il y a au moins un avantage: la pluie, elle, n’est pas mortelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *