Photos : Egypte contre Hamas. Les premières images de destruction à Rafiah côté égyptien

Selon des témoignages concordants au Caire, dans le Sinaï et à Gaza, les autorités égyptiennes ratissent le secteur frontalier avec Gaza et de nombreux bulldozers ont été acheminés à la frontière avec la bande de Gaza.

D’après l’agence palestinienne Maan Il se pourrait également que le feu vert ait été accordé par le président Al Sissi, pour débuter les travaux d’un canal qui séparerait définitivement la bande de Gaza de la ville égyptienne de Rafiah et compliquerait la tâche pour le creusement de tunnels sous la frontière.Rafiah 4

La semaine dernière, l’armée Egyptienne avait demandé aux habitants de Rafiah, côté égyptien, de quitter leur maison sous 48 heures, afin de « stériliser « la zone » qui deviendra zone tampon entre le Sinaï et la bande de Gaza.

rafiah 7

Les opérations de ratissage et de destructions de maisons le long de la frontière avec la bande de Gaza à Rafiah ont été ordonnées après que des images satellites aient démontré un nombre impressionnant de tunnels creusés par le Hamas en direction du Sinaï égyptien. Une information délivrée par la chaîne d’information Sky en langue arabe.Rafiah 9

[box type= »shadow » ]Pourquoi l’Egypte est excédée contre le Hamas ?

Le 24 octobre dernier, une voiture bourrée d’explosif a été précipitée par un terroriste contre un barrage de l’armée, un attentat-suicide qui a fait 31 morts et 30 blessés parmi les soldats. En juillet 2013, 22 soldats ont péri lors d’une attaque contre une position militaire du même type, près de la frontière libyenne, et une autre attaque, cette fois à la roquette et à l’arme automatique, en août de la même année, visait des véhicules de transport de l’armée faisant 25 morts. Chacune de ces attaques a été revendiquée par le mouvement terroriste proche d’Al-Qaïda, Ansar Bait el-Maqdis, créé ou manipulé par les Frères musulmans, qui frappent de façon inattendue et violente le général Sissi à qui ils reprochent d’avoir déposé le président Morsi et de leur avoir dérobé le pouvoir. Les attentats meurtriers se succèdent, touchant inéluctablement les forces de sécurité. L’état d’urgence pour une durée de trois mois a été décrété : il concerne le nord et le centre du Sinaï. [/box] Rafiah 5 Rafiah 6  Rafiah 8  rafiah1 Rafiah2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *