Pharmaciens immigrants en Israël : la Knesset a enfin voté les décrets d’application du correctif de la loi ! :) 

La commission des Affaires Sociales, de la Santé et du Travail de la Knesset a voté le mercredi 2 juillet 2017, en faveur des décrets d’application du correctif de loi, qui établissent les conditions d’obtention du permis d’exercice en pharmacie en Israël, pour les détenteurs d’un diplôme étranger.

Les pharmaciens ayant exercé à l’étranger trois ans au cours des quatre années à compter de la date de dépôt du dossier auprès du Ministère de la Santé, pourront bénéficier de l’exemption de l’examen national.

Ceci, sous réserve d’autres conditions, notamment, de travailler pendant un an sous supervision dans une pharmacie reconnue du ministère de la santé et se présenter à un examen portant seulement sur la législation pharmaceutique israélienne. (Les pharmaciens ayant 2 ans d’expérience au cours des 3 années précédant le dépôt de la demande, devront effectuer un stage sous supervision de 2 ans).