Peut-on croire le ministre des Finances, Avigdor Liberman?

 

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, a déclaré récemment qu’aucun « nouvel impôt ne serait imposé aux citoyens, mais que son ministère adopterait une approche conservatrice en matière de politique budgétaire, en réduisant les dépenses et en se concentrant sur les domaines prioritaires, tout en s’efforçant de réduire le déficit public et le ratio dette/PIB ».Lire la suite sur israelvalley.com