Pessah à Alger: le dernier jour de la fête (vidéo)


Cela ne s’appelait pas mimouna (1): à la fin du huitième jour de la fête les boulangeries cuisaient du pain frais et les “yaouleds” (enfants arabes) apportaient des colliers composés de petits œillets très odorants et de fleurs d orangers d autres apportaient de petites cagettes pleines de petits poissons frais (petits pageots, petits rougets,sardines etc..) d autres apportaient du petit-lait et d autres encore de jeunes fèves Lire la suite sur jforum.fr