Persona non grata en Pologne, Naftali Bennett remet en place les dirigeants polonais : “La voix du sang des juifs de Pologne crie de la terre, et aucune loi ne la réduira au silence”

Le ministre israélien de l’Education, Naftali Bennett, s’est dit lundi “honoré” de l’annulation par les autorités polonaises de la visite qu’il devait effectuer cette semaine à Varsovie, alors que la Pologne tente de criminaliser l‘utilisation de l‘expression de “camps de la mort polonais” ou le fait de suggérer “publiquement et contre les faits” que la nation ou l‘Etat polonais ont été complices des crimes nazis. Lire la suite sur lemondejuif.info