Shimon Pérès s’implique…politiquement

Depuis qu’il n’est plus président de l’Etat, Shimon Pérès a maintenu en public un devoir de réserve qui honorait son ancienne fonction. Mais, disent certains, en réunion privée, il s’est permis certaines réflexions qui dévoilent sa nature d’homme d’un parti et d’une idéologie.

« Il faut que Lapid et Livni quittent le gouvernement ! »

Lors d’une réunion privée, sachant ou ne sachant pas que ses mots allaient être rapportés, l’ex président de l’Etat, Shimon, Pérès a déclaré : « Yaïr Lapid, président de Yesh Atid et Tzippi Livni, présidente du parti Hatnoua, doivent quitter le gouvernement ! Netanyahou a beaucoup déçu ses partenaires politiques, ce n’est plus le Netanyahou que j’ai connu. On sent maintenant qu’il se rétracte à l’idée de poursuivre le processus de paix, il n’a pas progressé d’un pouce dans ce sens. Il n’a pas répondu aux attentes du peuple et ne le fera pas. »

Par deux fois, il y a quelques mois, alors que nous fêtions le Jour d’indépendance, et quelques semaines avant qu’il ne quitte ses fonctions officielles, Shimon Pérès a déclaré sur la deuxième chaîne israélienne « alors que j’étais en mission pour le Premier ministre, il y trois ans, j’étais presque arrivé à un accord définitif avec Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne. A la dernière minute, Netanyahou est revenu sur ses engagements. Cet accord comprenait la reconnaissance d’un Etat juif et les contours des frontières qui séparaient les deux Etats. »

« Tony Blair n’apportera pas une meilleur offre que la mienne. »

Pendant l’entrevue, Pérès a été interrogé sur la réunion secrète qu’il devait avoir avec Abbas à Amman. Elle devait se tenir il y a trois ans, mais a été empêchée à la dernière minute parce que le Premier ministre Netanyahou lui a ordonné d’attendre quelques jours. « Nous sommes arrivés à se comprendre réellement sur quelques points », a déclaré Pérès. «Nous sommes arrivés à un condensé, mais Netanyahou a affirmé qu’une meilleure offre avait été présentée par Tony Blair. Je ne pense pas que Tony Blair peut obtenir une meilleure offre que celle j’ai apportée », a poursuivi le président.

 

Une pensée sur “Shimon Pérès s’implique…politiquement

  • 21 septembre 2014 à 4:16
    Permalink

    alors, je pense tres sincerement qu’il est grand temps que ce cher MR PERES se retire definitivement de la vie politique et laisse nos deputes s’en preoccuper, lage l’ayant deja bien depasse…..

    je pense egalement que MR NATANYAHOU a, comme tous les premiers ministres precedents, un probleme personnel qu’il peine a gerer et a regler car , il arrive un moment crucial ou chacun de ces Messieurs fait volte face et change de direction

    pourquoi ? comment ? qui sait peut etre qu’HACHEM veut que tous ces evenements se deroulent de cette facon car la decision finale LUI APPARTIENT.

    CHANA TOVA A TOUS ET A BIENTOT

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *