Pénurie à Ramallah depuis que les autorités interdisent la viande d’Israël 

 

Après la «crise du bétail», Israël interdit l’importation de produits agricoles palestiniens. Cette mesure marque une nouvelle étape dans une crise prolongée depuis que le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Mohammad Shtayyeh, a interdit l’importation de bétail et d’autres animaux israéliens dans les territoires de l’Autorité palestinienne.

Le ministre de la Défense, Naftali Bennett, a annoncé vendredi qu’Israël appliquerait une interdiction d’importer des produits agricoles de l’Autorité palestinienne. Cette mesure marque une nouvelle étape dans une crise prolongée, car en septembre, le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammad Shtayyeh a interdit l’importation de bétail et d’autres animaux israéliens dans les territoires de l’Autorité palestinienne dans le cadre de son plan de «désengagement économique» de l’État juif.

Selon une déclaration de Bennett, au cours des derniers mois, les autorités israéliennes ont travaillé pour résoudre la crise, qui a gravement touché le secteur, mais en vain.

La viande se fait rare chez les Palestiniens

Les commerçants et les consommateurs palestiniens ont également été gravement touchés par l’initiative de l’Autorité palestinienne, au point que fin octobre, les commerçants ont annoncé une série de mesures pour protester.

« La décision de Shtayyeh a été prise à la demande du ministère palestinien de l’Agriculture sans aucune étude préalable », a déclaré Omar al-Nabali, un représentant du syndicat palestinien des boucheries. «Cette décision a eu un impact négatif sur de nombreux Palestiniens, y compris les agriculteurs et les bouchers.»

Al-Nabali a souligné que des milliers de familles palestiniennes avaient perdu leurs moyens de subsistance en raison de l’interdiction du bétail. Plus de 90% de la viande de boucherie consommés dans les territoires autonomes palestiniens provenaient d’Israël.

Selon le communiqué du ministère de la Défense israélien, l’interdiction entrera en vigueur dimanche à 6 heures du matin.

SOURCE : JERUSALEM POST

Une pensée sur “Pénurie à Ramallah depuis que les autorités interdisent la viande d’Israël 

  • Avatar
    3 février 2020 à 19 h 05 min
    Permalink

    Dans ces conditions ,il faudra que le prix de la viande baisse chez nous !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *