Pays Bas : le gouvernement estime que l’appel au boycott d’Israël fait partie de la liberté d’expression

En réponse à un député, le ministre néerlandais des affaires étrangères a affirmé que « la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanction) est protégée par la liberté d’expression et la liberté de réunion, aussi bien dans la constitution des Pays-Bas que dans la Convention Européenne sur les Droits Humains ».

Bert Koenders, a ajouté qu’il est amené à discuter régulièrement de ce sujet avec Israël et a indiqué que tout en désapprouvant le boycott d’Israël, il n’est pas question de le criminaliser.

Cette déclaration du gouvernement néerlandais vient après celle dans le même sens du gouvernement d’Ontario, province la plus peuplée du Canada, qui a rejeté un projet de loi voulant réprimer l’appel au boycott d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *