Passeport britannique: Comment Jérusalem devient territoires occupés ?

Sabotage au sein du ministère britannique des visas et de l’immigration. Le ministère de l’Intérieur britannique s’excuse en déclarant: « Nous enquêtons de toute urgence sur la façon dont cela s’est produit et contacterons Mme Balaban au sujet de la délivrance d’un nouveau passeport. »

Une israélienne a vu son lieu de naissance évoluer de « Jérusalem » à « Territoires palestiniens occupés » lors du renouvellement de son passeport britannique.

Ayelet Balaban, une double citoyenne israélo-britannique qui a détenu un passeport britannique toute sa vie, a déclaré qu’elle avait été choquée en recevant le nouveau document, selon la radio publique Kan .

Selon Balaban, elle a envoyé son ancien passeport en Angleterre il y a environ deux semaines et a reçu le nouveau lundi dernier. En découvrant le changement, Balaban a vérifié auprès de son frère, qui a lui aussi renouvelé son passeport britannique il y a deux ans. Son lieu de naissance mentionnait bien «Jérusalem».

Son frère, qui travaille pour Nefesh B’Nefesh, une organisation aidant les Juifs des pays anglophones à immigrer en Israël, a déclaré que c’était la première fois qu’une telle inscription figurait sur un passeport britannique.

Enquête en cours au service des passeports

Balaban a envoyé mardi une lettre à l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni, Tzipi Hotovely, mais n’avait pas encore eu de réponse. Des demandes de renseignements ont également été envoyées à l’ambassade britannique en Israël.

Dans une déclaration à i24News , un porte-parole du ministère de l’Intérieur britannique a déclaré : « Nous nous excusons pour cette erreur et enquêtons de toute urgence sur la manière dont cela s’est produit. Nous contacterons Mme Balaban au sujet de la délivrance d’un nouveau passeport indiquant le lieu de naissance correct.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *