Paris : haine d’Israël à la 40e marche des fiertés LGBT

Plusieurs centaines de manifestants ont participé vendredi soir à la troisième Pride de nuit parisienne, à la veille de la Marche des fiertés LGBT jugée trop consensuelle et pas assez « revendicative ». Les manifestants ont défilé « contre le sexisme, l’homophobie, la transphobie, la biphobie », mais aussi « contre le racisme, le patronat, le capitalisme, le nationalisme, l’austérité ».

Des militants anti-israéliens LGBT en ont profité pour protester contre « l’occupation israélienne ».

 

Lire la suite sur lemondejuif.info