Panique djihadiste dans un nouveau pays musulman!

L’ancien responsable des forces spéciales de la police tadjike, disparu mystérieusement du Tadjikistan en avril, a annoncé avoir rejoint les rangs du groupe État islamique (EI) en Syrie. Un homme ressemblant à l’ex-commandant des forces spéciales de la police du Tadjikistan, le colonel Goulmourod Khalimov, 40 ans, dont la disparition surprise a provoqué la panique dans ce pays pauvre d’Asie centrale, explique dans une vidéo diffusée mercredi avoir pris cette décision en raison de la politique anti-islamique des autorités tadjikes. « Nous viendrons vous chercher, Inch Allah », dit cet homme, vêtu de noir et tenant un fusil de précision dans la main, s’adressant au gouvernement de l’ex-république soviétique. Dans cette vidéo d’environ 10 minutes, celui qui se présente comme M. Khalimov qualifie de « chiens » le président et le ministre de l’Intérieur tadjiks et demande aux forces armées du pays si elles sont « prêtes à mourir » pour un gouvernement qui interdit les hijabs et la prière dans la rue. Il appelle également plus d’un million de Tadjiks qui travaillent en Russie à cesser d’être des « esclaves » et à rejoindre l’EI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *