Origine du yiddish. La piste iranienne

Le yiddish est la vieille langue millénaire des Juifs ashkénazes! Mais les linguistes ont mis en doute cette théorie grâce à un outil d’avant-garde qui définit la structure linguistique par rapport à une population géographique. On a donc convertit les données ADN des juifs parlant yiddish en coordonnées géographiques pour repérer que l’ADN des locuteurs du yiddish pourrait provenir de quatre anciens villages dans le nord-est de la Turquie. La langue yiddish aurait été inventé par des Juifs iraniens et européens lors de leurs échanges sur la route de la soie.

Les anciens villages identifiés  sont regroupés à la croisée des routes de la soie et les 4 villages portent le nom de Iskenaz, Eskenaz, Ashanaz et Ashkuz ». Le Dr Eran Elhaik du Département des sciences animales et végétales de l’Université avance donc que le mot Ashkenaze peut dériver de cette étymologie. «La langue, la géographie et la génétique sont tous connectés», a déclaré le Dr Eran Elhaik. « L’utilisation de l’outil GPS pour analyser l’ADN des seuls locuteurs yiddish a permis de prédire l’emplacement possible où le Yiddish est née il y a plus de 1000 ans.

Elle répond à une question avec laquelle les linguistes ont débattu pendant de nombreuses années. » Il a ajouté: « Le Nord Est de la Turquie est le seul endroit dans le monde où ces noms de lieux existent – ce qui nous informe fortement que le yiddish a été créé à un moment où les commerçants juifs qui sillonnaient la route de la soie et transportaient des marchandises de l’Asie vers l’Europe voulaient garder leur monopole sur le commerce.

Ils ont fait cela en inventant le yiddish – un langage secret que très peu de personnes pouvaient parler ou comprendre s’ils n’étaient pas juifs. Nos résultats sont en accord avec cette théorie alternative qui suggère que le yiddish a des origines iraniennes, turques et slaves et explique pourquoi le yiddish contient 251 mots pour décrire le fait d’acheter ou  de vendre. Voici ce que nous pouvions nous attendre d’une langue de marchands expérimentés ».

L’autre piste

L’autre théorie alternative a été proposée par le professeur Paul Wexler de l’Université de Tel-Aviv suggère que le yiddish est une langue slave à la fois pour sa grammaire et son vocabulaire slave mais au fil du temps, son lexique slave a été remplacé avec des mots allemands. Ces résultats ont été publiée dans Genome Biology and Evolution.

Le Dr Wexler déclare: « Le yiddish est une langue merveilleuse et complexe, qui a été appelé par les mauvaises langue du « mauvais allemand » parce que la langue se compose de  mots confectionnés en allemand et en hébreu. Le Yiddish est vraiment une combinaison de mots allemands familiers adapté à une grammaire slave. Dans un sens, le yiddish utilise le même principe que Yoda dans les films Star Wars. Les mots sont utilisés dans un ordre différent de ce que nous connaissons »

5 pensées sur “Origine du yiddish. La piste iranienne

  • Avatar
    3 septembre 2021 à 16 h 41 min
    Permalink

    Quand on n’est pas sérieux au niveau de l’histoire et de la linguistique, on se rabat sur l’ADN, et là tout est possible, le nimportekwa et le numpoyekhtekva. Quand on a aucune raison de mettre en doute une théorie, on devient révisionniste par sport, puis après négationniste, en niant le droit des Juifs à leur terre historique. Quand ce n’est pas possible au niveau du peuple, on dit que la géographie les situe ailleurs et que Jérusalem serait dans un autre pays… Bref, il faut une sacrée dose de méconnaissance pour accréditer de telles théories. Le yiddish ressemble en tout point au serbo/croate et au hindi/urdu, des gens utilisent la même langue, mais ont une religion et des cultures différentes sur quelques points et historiquement ils voient leur langue commune diverger. C’est une telle démarche qui tendrait à dire que le français québécois dans sa variante « joual » serait la langue de tribus amérindiennes et non pas de « français » émigrés.

    En ce qui concerne le slave, il faut là aussi faire fi de l’histoire alors que l’on sait que le mouvement migratoire a été dans le sens inverse et que l’origine germanique du yiddish ne fait aucun doute chez les gens sérieux. L’allemand du yiddish est suffisamment ancré dans l’histoire de cette langue et les éléments slaves aussi pour qu’on sache que cette théorie est loufoque.

    Pouvez-vous me servir de l’ADN pour prouver que je suis d’origine incertaine? Merci, je m’en doutais un peu…

    Répondre
  • Avatar
    3 septembre 2021 à 16 h 42 min
    Permalink

    En ce qui concerne le slave, il faut là aussi faire fi de l’histoire alors que l’on sait que le mouvement migratoire a été dans le sens inverse et que l’origine germanique du yiddish ne fait aucun doute chez les gens sérieux. L’allemand du yiddish est suffisamment ancré dans l’histoire de cette langue et les éléments slaves aussi pour qu’on sache que cette théorie est loufoque.

    Pouvez-vous me servir de l’ADN pour prouver que je suis d’origine incertaine? Merci, je m’en doutais un peu…

    Répondre
  • Avatar
    4 septembre 2021 à 13 h 26 min
    Permalink

    Combien de mots parsis ou turcs en yiddish?

    Répondre
  • Avatar
    4 septembre 2021 à 21 h 11 min
    Permalink

    Le yiddish ne serait-il pas un langage judeo-khazar (turc) qui aurait integre des termes slaves hongrois et saxons
    (germaniques) pendant la domination plus que centenaire khazar sur l’Europe de l’est.
    La tres ancienne chronique hongroise parle de rois juifs qui ont regne sur la Hongrie.

    Répondre
  • Avatar
    5 septembre 2021 à 13 h 56 min
    Permalink

    Ils ont oublié le village de » Tu es naz « , bien connu en Turquie 😄

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *