Les ondes ultrasoniques israéliennes pour venir à bout des poux

Dire que la « Rentrée » est beaucoup trop souvent synonyme de « saison des poux », voilà qui est exact. Ce qui l’est nettement moins, c’est cette idée préconçue que les poux ne sont l’apanage que des têtes sales. Grave erreur : Les poux aiment encore davantage à s’installer sur les propres ! Une start-up israélienne va définitivement régler le problème.

Combien sommes-nous de mamans à ne pas nous être rendu compte immédiatement que nos chers petits pouvaient avoir été infestés par ces affreuses bestioles et prendre pour un nouveau tic le fait de les voir se gratter, de plus en plus vite, de plus en plus souvent avec une énergie proche de celle du désespoir !

Mais heureusement, Zorro, en la personne de Madame Mor Cohen, fondatrice en 2014 de la société « ParaSonic », est arrivé…

Sans s’presser il est vrai car cette société israélienne souffre d’un manque de 2 millions de dollars pour entrer sur le marché malgré les 1.600.000 dollars reçus d’un investisseur privé américain (qui tient à garder l’anonymat) et les 836.000 dollars sortis des caisses de « l’incubateur NGT3 »*, du Ministère de l’Economie et celui de l’Industrie.

Ceci étant, le « ParaSonic » espère bien devenir rapidement opérationnel en Israël puis le plus vite possible en Amérique, ayant déjà obtenu l’approbation de la « Food and Drug Administration des États-Unis »,.

Comment ça marche ?

Armé d’un peigne fin le dispositif émet des ondes ultrasoniques d’une énergie faible mais suffisantes pour supprimer du cuir chevelu poux et lentes.

Il est équipé, (outre l’émetteur en question), d’un chargeur, de deux peignes jetables et d’un gel. (Les peignes devront être remplacés après chaque traitement).

Confirmation qu’il n’y aurait rien de neuf sous le soleil ? « Si cette application est connue depuis des lustres, c’est l’idée de l’utiliser contre les poux comme nous le faisons qui est nouvelle », explique son « Géo-Trouvetout féminin ».

Voilà une invention qui parait répondre exactement à ce que toute maman recherche.

Mais combien ça coûte ?

Si les kits de suivi ne coûteront que quelques dollars, le kit de démarrage, le prix de l’appareil lui-même, pourra monter jusqu’aux 100 dollars. Allons ! Un peu de patience s’il vous plait, le prix final n’a pas encore été fixé définitivement…

* NGT3 est un « fond de capital-risque » avec des partenaires européens, américains et israéliens qui visent à investir dans des start-ups technologiques de pointe à but social. 

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *