Omicron: Israël doit se préparer au pire

Nous sommes confrontés à une nouvelle vague de coronavirus. La propagation de la variante Omicron en Israël et dans le monde est préoccupante et exige que le public adapte son comportement et fasse les préparatifs appropriés. Il est déjà clair que la nouvelle variante est plus contagieuse et se propage plus rapidement. Par le  professeur Nadav Davidovitch.

Dans un certain nombre d’autres pays, l’Omicron se répand à une vitesse vertigineuse, supplantant de fait la variante Delta. Bien que la nature contagieuse de la nouvelle variante soit déjà établie, il est trop tôt pour prédire les chiffres. Nous pouvons espérer le meilleur, mais nous devons nous préparer au pire. Le taux de reproduction (R) en Israël continue d’augmenter et la plupart des nouveaux cas sont toujours de la souche Delta.

La décision de fermer le ciel d’Israël aux voyageurs en provenance des pays désignés « rouges » et aux citoyens non israéliens a été une mesure rapide prise après la leçon tirée de la réponse lente et passive à l’arrivée de la variante Delta en Israël en avril. Cette étape nous a fait gagner du temps dont nous devions profiter, d’abord et avant tout, pour augmenter le taux de vaccination. Le vaccin est sûr et efficace, et il existe suffisamment d’informations à son sujet en provenance d’Israël et d’ailleurs dans le monde. Le vaccin doit être administré de manière à offrir le maximum de flexibilité et à répondre aux besoins des receveurs.

À mon avis, nous aurions dû commencer à vacciner les enfants dans les écoles depuis longtemps, et pas seulement à travers l’utilisation d’unités mobiles de vaccination. Israël administre des vaccins dans les écoles depuis la création de l’État, et nous voyons maintenant les lourdes conséquences de la privatisation des services de santé pour les élèves des écoles publiques, qui est notable depuis que la pandémie de coronavirus a frappé Israël pour la première fois et avant que nous ayons des vaccins. Les écoles sont l’un des sites les plus importants pour promouvoir la santé publique, avec une attention particulière aux aspects physiques, mentaux et sociaux de celle-ci.

Partenariat et solidarité

Il est important de souligner que même si les vaccins s’avèrent un peu moins efficaces contre la variante Omicron, ils sont toujours d’une importance cruciale. À notre connaissance, toute personne qui a été vaccinée comme recommandé (y compris un rappel si la deuxième dose a été reçue il y a cinq mois ou plus), est protégée contre le développement d’un cas grave de COVID-19 qui nécessiterait une hospitalisation ou pourrait même être fatale.

Mais maintenant, il est temps non seulement pour les vaccins, mais aussi de renforcer le système de santé public épuisé. La COVID fait des ravages et nous devons allouer les ressources et le personnel promis aux hôpitaux et aux cliniques communautaires. Nous devons faire des soins de santé une priorité nationale absolue et réaliser que nous pouvons faire beaucoup pour lutter contre le COVID.

Il est important de se rappeler que pour protéger la santé publique, nous devons renforcer la résilience et la confiance, encourager la vaccination, renforcer le système de santé et maintenir un comportement responsable en tant qu’individus, communautés et pays. Même dans les moments difficiles, nous devons rester calmes et agir avec précision et proportionnalité, tout en poursuivant autant que possible nos routines normales.

Dans la période compliquée que nous vivons, il ne sert à rien de déplacer des bras forts qui soient soit inefficaces, soit irréalisables. La façon de promouvoir une conduite responsable en matière de santé publique et la conformité du public aux recommandations gouvernementales passe par la cohérence, une stratégie claire et la coopération du gouvernement avec le public.

Nous sommes tous fatigués du COVID, mais il reste avec nous et nous avons de nombreux outils pour le gérer. Nous devons le faire avec sagesse – il s’agit d’un marathon, pas d’un sprint, et cela exige partenariat et solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.