Ofir Akounis à Moshe Kahlon : dîtes à Galant d’être moins bavard

Le général Galant, candidat malheureux au poste de chef d’état-major, a vivement critiqué le gouvernement pour sa décision de bombarder la Syrie, faisant allusion à la campagne électorale qui a favorisé cette décision.

Le vice-ministre Ofir Akounis (Likoud) lui a répondu : « Certains candidats sont prêts à dire n’importe quoi pour nuire au gouvernement et ceux qui le mènent. Il incomberait à Moshe Kahlon de calmer Yoav Galant et de l’instruire des dangers du bavardage. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *