Officiel: Qui peut désormais entrer et sortir d’Israël ?

Message commun du Cabinet du Premier ministre et ministère de la Santé. Traduction : Dr Michael Wolf

*Le gouvernement a approuvé la prolongation du confinement dans son format actuel jusqu’au dimanche 7.2.21, à 07h00 du matin.

*Le gouvernement a également approuvé la proposition du Premier ministre et du ministre de la Santé pour un allégement progressif qui débutera ce jour, dimanche 7 février à 7h00.

Le gouvernement a également approuvé l’extension de 14 jours des règlements d’entrée et de sortie, comme détaillé ci-dessous:

Départ d’Israël

Personne ne quittera Israël, sauf dans les cas suivants:

(1) il n’est ni citoyen israélien ni résident permanent;

(2) il quitte Israël pour une résidence permanente en dehors de celui-ci à condition qu’il ait présenté une déclaration et des documents l’attestant au Comité des exceptions et qu’il ait sa référence ;

(3) Une personne dont la sortie d’Israël a été approuvée par le Comité des exceptions.

Les critères du Comité des exceptions concernant la sortie d’Israël:

(A) aux fins de recevoir un traitement médical essentiel qui ne souffre pas d’un retard, à lui ou à une autre personne à sa charge;

(B) aux fins d’assister aux funérailles d’un parent au premier degré;

(C) aux fins d’aider un parent au premier degré qui est en détresse et qui est incapable d’être aidé par une autre personne qui se trouve dans le même pays;

(D) aux fins de parvenir à une procédure judiciaire à laquelle la personne est partie, a un statut ou est tenue d’y participer, à condition que sa participation à distance ne soit pas appropriée dans les circonstances de l’affaire;

(E) à des fins essentielles liées aux relations extérieures d’Israël ou à des fins essentielles liées à la sécurité nationale, avec l’approbation du directeur général du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Défense ou du cabinet du Premier ministre, selon le cas peut être;

(F) un athlète professionnel tel que défini dans le Règlement sur la limitation des activités, aux fins de participer à la compétition, et son accompagnateur tenu de participer à la compétition

(G) Pour un besoin humanitaire ou personnel spécial qui nécessite de quitter Israël.

Entrée en Israël

Une personne n’entrera pas en Israël à moins qu’un comité d’exceptions n’ait approuvé son entrée en Israël.

Les critères du Comité des exceptions concernant l’entrée en Israël:

(A) aux fins de recevoir un traitement médical essentiel qui ne souffre pas d’un retard, à lui ou à une autre personne à sa charge;

(B) pour assister aux funérailles d’un parent au premier degré, y compris assister aux funérailles d’une personne décédée amenée à être enterrée en Israël;

(C) dans le but d’aider un parent au premier degré qui est en détresse et qui est incapable d’être aidée par une autre personne qui se trouve en Israël;

(D) aux fins de parvenir à une procédure judiciaire à laquelle la personne est partie, a un statut ou est tenue d’y participer, à condition que sa participation à distance ne soit pas appropriée dans les circonstances de l’affaire;

(E) une femme au troisième trimestre de sa grossesse;

(F) pour un besoin humanitaire ou personnel spécial exigeant l’entrée en Israël;

(G) à des fins essentielles liées aux relations extérieures d’Israël ou à des fins essentielles liées à la sécurité nationale, avec l’approbation du directeur général du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Défense ou du cabinet du Premier ministre, selon le cas ;

(H) Il a légalement quitté Israël, selon les restrictions qui s’appliquaient à son départ, et sa résidence permanente en Israël.

Une personne qui n’est pas un citoyen israélien ou un résident permanent peut entrer en Israël avec l’approbation du Comité des exceptions, si elle souhaite entrer dans l’une des situations suivantes, ou si l’une des situations suivantes existe:

(A) pour un besoin humanitaire ou personnel spécial nécessitant l’entrée en Israël;

(B) aux fins de la bonne gestion des relations extérieures d’Israël ou pour des raisons de sécurité nationale, avec l’approbation du directeur général du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Défense ou du bureau du Premier ministre, selon le cas être;

(C) un athlète professionnel tel que défini dans le Règlement sur la restriction des activités, aux fins de participer à la compétition, et son accompagnateur tenu de participer à la compétition

(D) Une personne qui a droit au statut d’immigrant ou aux droits d’immigrant et dont l’immigration ne peut être reportée.

Une personne qui n’est ni un citoyen israélien ni un résident permanent et qui est le conjoint d’un citoyen israélien ou d’un résident permanent ou le parent d’un enfant qui est citoyen israélien ou résident permanent peut entrer en Israël avec l’approbation du Comité des exceptions et s’il y a réserves concernant un citoyen ou un résident.

Les recours auprès de la Commission des exceptions se feront à l’aide d’un formulaire en ligne qui sera disponible sur les sites Internet du ministère des Affaires étrangères, de la Santé, du Premier ministre et de l’Autorité de la population et de l’immigration, accompagné des documents pertinents.

Le Comité des exceptions sera composé de représentants des ministères des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Santé, de la Diaspora et du Tourisme.

Le Comité des exceptions sera dirigé par l’Autorité de la population et de l’immigration et le Comité des objections (appels) sera présidé par le Ministre Tzachi Hanegbi.

Les comités pourront exiger du demandeur qu’il présente des certificats ou des documents pour preuve de sa demande et aux fins de sa décision.

Ceux qui ont reçu un permis de sortie / d’entrée d’un comité précédent qui a agi en la matière, n’ont pas besoin de demander une autorisation supplémentaire.

Les restrictions sont valables du 7.2.21 à 7:00 au samedi 20.2.21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *