Officiel : Israël est en plein Baby-Boom

Un record de naissance a été enregistré en Israël pour les mois d’octobre et de novembre, deux mois, traditionnellement connus pour être des mois propices aux naissances. Mais cette fois c’est une tendance générale qui semble se confirmer.

Après une augmentation sensible du taux de natalité ces derniers mois, dans les hôpitaux du nord d’Israël, le phénomène se précise. L’hôpital Ihilov de Tel-Aviv a, par exemple annoncé une hausse de 7% des naissances, par rapport à la même période l’année dernière, dans son établissement pour les seuls mois d’Octobre et de novembre soit 1200 naissances.

D’autres hôpitaux annoncent également une fréquentation anormalement élevée dans les maternités : L’hôpital Ziv de Safed, Poriya à Tibériade et Soroka à Beersheva. Les sages-femmes sont mobilisées 24h/24 et les salles d’accouchement ne désemplissent pas.

Le taux de natalité en Israël, qui avoisine les 3 enfants par femme (3.03) est une anomalie absolue parmi les pays industrialisés. La France, jugée féconde, a une moyenne de 2 enfants par femme. La Suisse est à 1,5 alors que l’Allemagne et l’Italie dépassent à peine 1,4.

Que s’est-il passé 9 mois en arrière ?

Lorsque la courbe des naissances s’affolent, il faut souvent prendre du recul et examiner les événements qui se produits 9 mois en arrière.  Les démographes expliquent partiellement cette soudaine envolée par la météo ! « La tempête et l’hiver glacial de l’année passée qui a surpris les israéliens a sans doute été une bénédiction pour de nombreux couples qui sont restés calfeutrés dans leurs maisons pendant près d’une semaine », explique un sociologue de l’université Har Hatsofim à Jérusalem.

Reste que si cette hypothèse est valable, elle n’explique pas la tendance qui se dessine depuis le mois de septembre. « La tempête de l’année passée n’a duré qu’une semaine et le grand froid a paralysé le pays que pendant 15 jours », indique un responsable de la maternité de l’hôpital Kaplan de Rehovot, « or cela fait 4 mois que la moyenne des naissances ne cesse de croître », poursuit-il avant de s’interroger :  « logiquement, les périodes ne correspondent pas, de là à en conclure que nous assistons à un baby-boom parmi la population juive israélienne, il n’y a qu’un pas que nous pouvons d’ores et déjà franchir pour l’année 2014».

Une pensée sur “Officiel : Israël est en plein Baby-Boom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *