Offensives contre la résolution de l’UNESCO sur le Mont du Temple

Le directeur général du ministère des Affaires étrangères ridiculise la résolution de l’UNESCO sur le lien du peuple juif avec le Mont du Temple. L’institution éducative, qui n ‘est plus entre les mains des occidentaux depuis longtemps, donc qui ne répond plus à des critères moraux basés sur l’histoire et la vérité, en a fait un lieu saint musulman.

Dore Gold a fustigé un projet de résolution examiné par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en reconnaissant que tous les lieux saints du judaïsme sont à présent musulmans par un détournement de l’histoire avec lequel cette humanité est familière.

Dans une lettre qui a été médiatisée lundi, un jour avant le vote de l’UNESCO sur la résolution de Jérusalem, le directeur ridiculise le document comme étant un projet complètement à sens unique qui ignore délibérément le lien historique entre le peuple juif et son ancienne capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *