Obama sévèrement taclé à la Conférence de l’Israel-Americain Council

C’est l’ancien adversaire de B. Obama à la présidentielle de 2012, Mitt Romney, qui a lancé l’assaut. Il a traité Obama de « naïf » et l’a accusé de « fragiliser notre armée, de nous distancier de nos alliés et d’avoir une attitude dégradante et provoquant la division chez nos amis ». « J’ai été choqué » par la lettre envoyée secrètement par Obama aux Mollah Iraniens pour leur demander un accord en sous-main, a déclaré M. Romney.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *