Nuit blanche : roquettes à Eilat, obus sur le Golan et raid de Tsahal à Gaza

Quatre roquettes ont été tirées hier soir (mercredi) en direction d’Eilat depuis la péninsule du Sinaï. 3 d’entre elles ont été interceptées par le système anti-missiles Dôme de fer, tandis qu’une autre  est tombée dans une zone inhabitée. L’alerte a retenti par deux fois, à une minute d’intervalle dans la station balnéaire aux alentours de 22h45. Un débris a été retrouvé dans la piscine d’un hôtel. 4 personnes ont été admises en état de choc à l’hôpital local.

Eilat 1

Pavel, un touriste a raconté au site Ynet : « Nous déambulions sur la promenade le long de la mer lorsque une sirène très forte a retentie environ 5 minutes avant que le système anti missile ne se déclenche. Nous avons vu les interceptions dans le ciel. Nous avons cherché un abri tout en expliquant en cours de route à d’autres touristes à la situation. Nous avons attendu encore quelques minutes puis les rues se sont de nouveau remplies comme si de rien n’était. Le temps s’est arrêté quelques instant et la vie nocturne a repris ».

Tsahal œuvre depuis hier soir avec les autorités égyptiennes afin de déterminer avec exactitude l’identité des auteurs des tirs qui pourraient comme lors des tirs précédents en juillet 2015,  appartenir à la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat Islamique.

Vers une heure 30 du matin, Le Hamas avait annoncé que Tsahal avait bombardé  un bastion militaire du Hamas à Rafiah  au sud de la bande de Gaza,  faisant deux morts et 5 blessés. L’armée israélienne a démenti avoir mené un tel raid la nuit dernière.

Une heure avant les tirs de roquettes sur Eilat, un obus de tank tombait sur le plateau du Golan sans faire de victime. Un hélicoptère de Tsahal a immédiatement riposté en frappant une position de l’armée syrienne.

 

3 pensées sur “Nuit blanche : roquettes à Eilat, obus sur le Golan et raid de Tsahal à Gaza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *