Nucleaire: la date fatidique du 24 novembre approche et les usa sont très « disappointed » vis à vis de l’Iran

A mesure que la date fatidique du 24 novembre approche, les Etats Unis mettent la pression sur l’Iran et n’hésite par la voie de sa diplomatie à faire des déclarations houleuses. Ils viennent notamment de déclarer qu’ils sont très déçus de l’incapacité de l’Iran à coopérer avec  l’agence nucléaire de l’ONU.

Les responsables occidentaux disent que l’Iran doit améliorer la coopération avec l’enquête de l’Office international de l’énergie atomique de longue durée (AIEA) dans le cadre d’un règlement diplomatique plus large que Téhéran et les six puissances mondiales visent à ratifier pour le 24 Novembre, date limite qu’ils se sont imposés.

Les négociateurs de l’Iran, les Etats-Unis, France, Chine, Russie, Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Union européenne se réunissent à Vienne à partir de mardi prochain pour tenter de mettre fin à une longue impasse sur le programme nucléaire de Téhéran qui suscite de très vives inquiétudes pour l’équilibre du Moyen Orient.

En outre, une grande partie de la politique étrangère du président Obama est basée sur une solution pacifique avec l’Iran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *