Nucléaire iranien : il n’y a pas eu d’accord, mais c’est pire !

L’Union européenne a annoncé mardi qu’elle continuerait son assouplissement des sanctions économiques contre l’Iran jusqu’au 30 juin, suite à l’extension des négociations sur le statut du programme nucléaire, entre Téhéran et les six puissances mondiales jusqu’en juillet.

Les restrictions ont été assouplies initialement dans le cadre de l’accord provisoire rendue en janvier, dans lequel l’Iran a accepté de suspendre une partie de son programme nucléaire. Mais on ne sait toujours pas ce qui se passe à Parchin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *