Nouvelle frappe d’Israël sur le centre chimique de Jamraya©

Selon des reportages dans les médias syriens officiels (contrôlés par Assad), les systèmes de défense du pays auraient tenté de répliquer à “une nouvelle agression” lancée par Israël contre le centre chimique et de fabrication de missiles de Jamraya, déjà attaqué deux fois en 2013 et très récemment, en fin 2017. Ce centre de développement d’armes de destruction massives aurait été confié à la direction du Hezbollah, selon certains experts.
La Syrie a déjà accusé deux fois Israël d’avoir frappé son centre de développement d’armes chimiques par le passé,selon le journal saoudien Al-Hayat. Il faut dire que, depuis 2013, derrière Obama, le monde prétendu “libre” s’est obstiné à laisser une libre exploitation par Assad de ses missiles chimiques, si l’on excepte une frappe américaine en avril 2017 contre la base de Sheyrat (59 Tomahawks) Lire la suite sur jforum.fr