Nouveau chantage du Hamas: grève de la faim des terroristes détenus

Le Hamas veut utiliser tous les moyens pour faire pression sur le gouvernement israélien, particulièrement en cette période d’élections. Cette fois-ci, c’est avec les terroristes détenus en Israël, dont le « comité » a annoncé le lancement dès dimanche d’une grève de la faim dans cinq centres pénientiaires du pays, soit environ 1400 détenus. Le prétexte avancé est celui des « mauvaises conditions de détention » notamment le brouillage des communications (interdites) par téléphones portables.Lire la suite sur lphinfo.com