«Nous ne laisserons pas les soldats de Tsahal être traînés devant le Tribunal International»

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou prend position contre les menaces de l’AP. « Israël ne permettra pas que ses soldats soient traduits devant la Cour pénale internationale (CPI) pour de fausses accusations de crimes de guerre », a déclaré le Premier ministre Binyamin Netanyahou.

« Nous ne laisserons pas des Forces de défense israéliennes (FDI) soldats et officiers être traînés devant la Cour pénale internationale à La Haye, » a déclaré Netanyahou au début de la réunion hebdomadaire du cabinet.

« Les soldats de l’armée israélienne continueront à défendre l’Etat d’Israël avec force et détermination. Tout comme ils nous défendent, nous allons les défendre avec la même force et la même détermination. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *