« Nos avertissements ont maintenant la couleur du sang »

Yossi Dagan, qui dirige le Conseil régional de Samarie a réagi à la fusillade sur la route de Avnei Hefetz et a affirmé avec fermeté qu’il n’y a aucune raison pour que les Arabes utilisent cette route où l’attaque a eu lieu. « Je demande de fermer la route à la circulation arabe. Malheureusement, cela est la deuxième fois en deux mois qu’une fusillade a lieu sur cette route, et nous avons émis des avertissements, et avons demandé qu’elle ne soit pas ouverte à la circulation palestinienne. Il est dommage que nos mises en garde doivent être entachées de sang. »

« La fusillade a eu lieu aujourd’hui sur une route d’accès à Avnei Hefetz, et il n’y a aucune raison pour que des Palestiniens l’empruntent. Il y a six mois, j’ai parlé au commandant de la division et au député Yariv Levin, et j’ai mis en garde contre l’ouverture de la route au trafic palestinien. Je suis désolé de dire qu’on devrait taire notre arrogance face aux Européens en matière de sécurité, parce que nous ne faisons pas mieux qu’eux, mais les gens qui paient le prix sont les proches des victimes », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *