Nos ancêtres de Judée étaient alphabétisés à un haut niveau

Une étude interdisciplinaire menée sous la direction du Pr. Israel Finkelstein du Département d’Archéologie de l’Université de Tel-Aviv et du Pr. Eliezer Piasetzky de l’Ecole de physique et d’astronomie, montre le haut niveau généralisé d’alphabétisation du royaume de Juda au 7e siècle avant l’ère courante, avant la destruction du Premier Temple.

L’étude est basée sur l’analyse informatisée de 16 inscriptions trouvées sur le site du fort de Tel Arad, montrant qu’elles ont été écrites par au moins six auteurs différents. Les inscriptions ont été écrites par différents officiers de la citadelle, représentants d’une large population alphabétisée.

Ainsi « cela signifie que le commandant du fort, le responsable de l’entrepôt et même son adjoint, savaient lire et écrire. Si sur 16 inscriptions trouvées dans un petit avant-poste périphérique de 20 à 30 soldats, on trouve des preuves de six personnes alphabétisées, on peut en tirer des conclusions sur le niveau d’alphabétisation de l’ensemble de la société ».

Cette étude permet de mieux préciser l’époque d’élaboration du texte biblique.

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *