Noriega était un facilitateur des opérations secrètes du Mossad©

Les liens secrets de l’ancien Dictateur du Panama avec Israël
Manuel Noriega, décédé au début de la semaine, avait des relations étroites avec plusieurs responsables importants du Mossad, ainsi qu’avec le Commandant des opérations spéciales de ces secrets secrets israéliens, Mike Harari. Durant des années, ce leader despotique a contribué à d’innombrables opérations top secrètes des renseignements israéliens, qui n’auraient pas pu être menées de l’avant sans son aide précieuse. 

L’ancien dictateur militaire panaméen Manuel Noriega, décédé en début de semaine à l’âge de 83 ans, disposait de liens secrets avec l’appareil de Défense israélien et il a fourni une assistance appréciable dans d’innombrables opérations top secret du Mossad, comme cela a été révélé en exclusivité par le Yediot Aharonoth, la publication imprimée sur papier de Ynet.

Mike Harari, qui était à la tête de l’unité Caesera des opérations spéciales du Mossad pendant de nombreuses années, est celui qui a établi et qui dirigeait les relations entre Israël et cette dictature.

On, peut retracer la genèse de ces relations secrètes en revenant en 1968, quand Hariri a voyagé vers Panama. « Panama est un territoire libre de droits de douanes, sans impôts et on y trouve la présence de 180 banques internationales, dont d’immenses sociétés de développement et d’investissements internationales », m’a confié Harari dans une série de conversations en 2014, plusieurs mois avant qu’il ne décède. C’était la dernière interview et la seule exceptée une deuxième qu’il ait jamais décidé de donner.

Lire la suite

source : JForum