« Non aux mannequins trop maigres ». Une loi israélienne peu appliquée.

 Mode en Israël : lutte contre les stéréotypes. Non aux mannequins trop maigres et aux retouches excessives des photos. C’est le nouveau défi des autorités israéliennes. Une loi y afférente entrée en vigueur en 2012 en Israël peine à être respectée. Cependant, le monde entier s’accorde à dire que l’image des femmes diffusée par les acteurs de la mode est malsaine et peu conforme à la réalité. (i24News)

A SAVOIR. Israël déclare la guerre à la maigreur maladive. Lundi, les parlementaires israéliens ont voté une loi interdisant l’emploi de mannequins trop maigres dans les défilés et les publicités, dans l’espoir que cette mesure permettra de protéger les jeunes contre des troubles alimentaires comme l’anorexie.La loi stipule qu’hommes ou femmes ne peuvent être recrutés pour des emplois de mannequin sans un certificat médical assurant que leur indice de masse corporelle (IMC) n’est pas inférieur à 18,5. L’IMC mesure le rapport entre poids et taille. Cela signifie qu’une femme mesurant 172 cm doit peser au minimum 54 kilos. Rachel Adato, l’une des députées à l’origine du texte, a espéré que cette loi inciterait les jeunes gens à ne pas tenter d’imiter des modèles esthétiques dangereux pour la santé. «La beauté ne doit pas être anorexique», a-t-elle déclaré. Lire la suite sur israelvalley.com