Nir Levlovich : « Je regarde les meurtriers de mon père avec ses yeux »

Le fils d’Alexander Levlovich, victime d’une attaque de cinq terroristes arabes, est outré par la décision du tribunal de poursuivre les assassins de son père pour homicide involontaire, et non pas pour assassinat. Nir Levlovitch a décrit son choc jeudi suite à la décision du tribunal. Cinq Arabes de Dur Baher ont été inculpés par la Cour de district de Jérusalem pour leur participation à une attaque de jets de pierres la veille de Roch Hachana qui a incité Levlovich à perdre le contrôle de sa voiture et subir une crise cardiaque qui lui a été fatale. « Nous sommes tous choqués par la décision de l’Etat d’Israël », a déclaré Levlovich dans une interview. « Nous savons tous que papa a été assassiné par cinq terroristes qui ont décidé délibérément de tuer des Juifs. Nous comprenons les difficultés des procureurs en Israël et nous attendons que la loi soit modifiée. Le cas de Papa est très important, parce que ceux qui appliquent le droit doivent commencer à reconnaître que les pierres sont des armes qui servent à assassiner, d’après une loi qui n’existe pas encore actuellement, mais qui sera probablement légiférée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *