Nice : au Festival du livre, la vente de Mein Kampf soulève l’indignation

Parmi les livres proposés par un bouquiniste présent à la 22e édition de la manifestation niçoise, un exemplaire du manifeste antisémite d’Adolf Hitler était en vente. Un exemplaire qui, selon un élu municipal présent sur le site, était dépourvu de l’avertissement au lecteur obligatoire à toute édition de l’ouvrage……

Un exemplaire de Mein Kampf figurait dans le stand d’un bouquiniste, présent au Festival du livre à Nice, dimanche 4 juin. Interpellé par un élu de Cagnes-sur-Mer, Jean-François Téaldi, le vendeur a retiré l’ouvrage en question de l’étal, avant de dénoncer la «censure d’une expression culturelle».

«Je trouve cela moralement déplorable. C’est un ouvrage qui ne devrait pas se trouver dans les rayonnages du Festival du livre», regrette Jean-Luc Gag, conseiller municipal de la ville de Nice, délégué à la Littérature. Que l’on parle d’un ouvrage historique, je veux bien, mais évoquer une expression culturelle, non», ajoute-t-il.

L’exemplaire figurant dans le stand du bouquiniste ne comportait pas l’avertissement au lecteur de huit pages.

«Il est compliqué de contrôler ce qui est mis en vente. La difficulté ne se pose pas pour les libraires qui viennent présenter de nouveaux ouvrages, puisque nous les connaissons.

Elle se pose pour les bouquinistes qui mettent en vente de vieux livres. Cela reviendrait à vérifier les plus de 10.000 livres qui arrivent sur le Festival», explique Jean-Luc Gag.

Lire la suite

source : Koide9enisrael