Ni de gauche ni de droite, le parti de Gantz est un parti qui se situe au centre.

 

Un peu plus de trois mois avant la tenue des élections parlementaires, l’entrée en scène de cet homme, pur produit de l’armée israélienne, risque de bousculer la donne communément admise et qui désigne le premier ministre actuel comme gagnant à l’occasion des prochaines élections. Alors qu’il était particulièrement courtisé par l’ensemble des partis politiques israéliens depuis qu’il a quitté l’uniforme, il y a trois ans, son choix semble s’être porté sur celui de l’indépendance.Lire la suite sur israelvalley.com