New York Times : Les Saoudiens lâchent les Palestiniens sur Jérusalem

Selon le New York Times, le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman serait prêt à réaliser des gestes significatifs en vue d’une normalisation des relations avec Israël.

Jérusalem capitale unique d’Israël. Le New York Times, toujours bien informé, relate la visite effectuée le mois dernier en catimini, par le président palestinien à Ryad. Il serait sorti complètement sonné par les nouvelles positions affichées par le prince héritier. Ce dernier lui aurait notamment fait part du plan qu’il projette de présenter avec Washington, en vue d’un règlement définitif du conflit avec Israël. Et la surprise a été de taille pour Mahmoud Abbas.

Plus de partition de Jérusalem. Abou Dis en périphérie de la ville, deviendrait la capitale d’un futur Etat palestinien. La plupart des localités juives de Judée et de Samarie resteraient en place, pas de continuité territoriale pour l’Etat palestinien et pas de droit au retour des réfugiés. Les contreparties seraient évidemment immenses pour les Palestiniens, avec échange de territoires et afflux d’une manne financière mais le journal ne s’y attarde pas. Toujours selon le New York Times, Abbas aurait écouté le prince héritier et aurait refusé en bloc ce plan.

Avalanche de démentis

Depuis la parution hier, de ces révélations, toutes les parties ont démenti l’existence d’un tel plan. Les Américains affirment que leur proposition n’est pas encore finalisée. Selon eux, les spéculations sur la question sont légion et l’article en question en fait partie.

L’ambassadeur saoudien à Washington s’est dit outré. Il a réitéré l’attachement du royaume à l’initiative régionale de 2002 avec Jérusalem comme capitale de deux Etats et un retour aux frontières de 1967. Même les Palestiniens ont démenti les faits. Le porte-parole de Mahmoud Abbas parle de fake-news. Il se contente de déclarer attendre le plan américain en cours d’élaboration.

cqfd

Selon les observateurs israéliens, il se pourrait que ces fuites dans la presse américaine proviennent de l’Autorité palestinienne. On a compris à Ramallah que le prince héritier saoudien s’apprête a bouleverser la donne dans le conflit israélo-palestinien en particulier et israélo-arabe en général. Ces fuites par voie de presse étant destinée à provoquer une levée de bouclier dans le monde arabe. Elles augmentent également la pression sur le prince saoudien… bientôt roi.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “New York Times : Les Saoudiens lâchent les Palestiniens sur Jérusalem

  • 4 décembre 2017 à 3:37
    Permalink

    Mefiance , avec ce torchon associe au haaretz et le monde !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *