Netanyahu : « Au lieu de condamner l’assassinat d’Hadas Malka, le Fatah d’Abbas a qualifié de héros les terroristes »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé dimanche le parti du président palestinien Mahmoud Abbas de glorifier les Palestiniens ayant tué vendredi une policière israélienne, et appelé à mettre fin aux paiements versés aux terroristes.

« Au nom du gouvernement et de la nation, j’aimerais, du plus fond de mon cœur, présenter mes condoléances à la famille de la combattante de la police des frontières, Hadas Malka. Leur chagrin est notre chagrin, leur chagrin est celui de toute la nation. Hadas était une jeune femme pleine de vie. Elle était imprégnée d’un sens de mission. Celui de la défense de l’État d’Israël. Ses commandants et ses subalternes l’aimaient et lui faisaient confiance. Comme sa sœur d’arme Hadar Cohen, Hadas est tombée en service lors d’une lutte acharnée contre des terroristes sanguinaires. Hadas Malka z »l et Hadar Cohen z »l resteront à jamais liées par leur héroïsme et leur sacrifice pour le compte de la nation et de l’Etat d’Israël », a déclaré le dirigeant israélien dans un communiqué.

» Au lieu de condamner cette attaque, le Fatah –le parti d’Abou Mazen– a publié un communiqué condamnant les officiers de la police des frontières qui ont tué les terroristes et qualifiant les assassins de héros. Il n’y a apparemment aucune limite à leurs mensonges et à leur effronterie. L’Autorité palestinienne, bien sûr, refuse de condamner le meurtre, et la même Autorité paiera maintenant des réparations aux familles des assassins. J’appelle les nations du monde entier à dénoncer ce meurtre et ceux qui le glorifient, et à demander l’arrêt immédiat des paiements octroyés par l’AP aux familles des terroristes, une action qui ne fait qu’encourager le terrorisme », a-t-il ajouté.

 

Lire la suite sur LMJ