Netanyahou veut échanger des villes arabes et annexer des localités juives

L’idée: un échange de territoires. L’information a été lancée sur son compte twitter par le journaliste de la seconde chaine de la télévision israélienne Amit Segal. Selon ce dernier, toujours très bien informé, le Premier ministre israélien, a émis cette proposition devant Jason Greenblatt, le représentant spécial de la Maison-Blanche pour les négociations internationales. Egalement présent, Jared Kushner le gendre du président américain.

Cette idée n’est pas nouvelle. Il s’agirait d’un échange de territoires. Israël annexerait des localités juives de Judée Samarie et placerait sous administration palestinienne des villes arabes situées en Galilée.

Dans le viseur de Binyamin Netanyahou, les villes et villages arabes de Wadi Ara. C’est dans cette région que se trouve la ville d’Umm el Fahem. Les trois terroristes qui ont perpétrés le dernier attentat sur le Mont du Temple étaient originaires de cette cité de 60 000 habitants. Célébrés en héros, leurs obsèques ont été suivies par des milliers d’habitants.

En cédant cette poudrière à l’Autorité palestinienne, Israël annexerait dans le même temps certaines localités juives notamment dans le sud de Jérusalem. Le Goush Etsion a été évoqué mais sans plus de précision.

Bienvenue au Club

Cette proposition s’inspire largement d’un plan préconisé dans son programme par le ministre israélien de la Défense, Avigdor Liberman, Ce dernier n’a pas tardé à réagir. « Bienvenue au club » a-t-il lancé sur son compte Twitter.

En revanche, les députés arabes israéliens sont montés au créneau. Ils dénoncent une nouvelle manœuvre de Netanyahou. « Il s’agit d’un double crime. Il s’agit de condamner de force des citoyens arabes à changer de vie et annexer des territoires occupés », peut-on lire dans un communiqué publié par La liste arabe unie. De plus l’application de ce plan leur ferait perdre de facto un réservoir d’électeurs.

Dans la presse israélienne de ce matin, les avis sont partagés. Des éditorialistes estiment que cette proposition aurait dû être mise sur la table depuis longtemps. Pour d’autres, c’est l’occasion pour les arabes israéliens de cette région de se poser réellement la question: veulent-ils renoncer à leur citoyenneté israélienne ? Enfin, certains estiment que Netanyahou tente simplement de faire oublier son échec sur le Mont du Temple. Il donne aux journalistes un nouvel os à ronger.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l’actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

2 pensées sur “Netanyahou veut échanger des villes arabes et annexer des localités juives

  • 28 juillet 2017 à 1:02
    Permalink

    Bibi et son équipe n’ont plus que des propositions farfelus à faire. Les localités Arabes de Galilée n’ont pas de continuité territoriale avec les zones A ou B de plus le Goush Etsion serait sous contrôle de l’AP. Tout cela est irrealisable .Bibi ferait mieux d’être plus courageux, ferme et responsable par rapport aux Palestiniens, ceux ci ne comprennent que la fermeté et non la faiblesse et les revirements incessants de Bibi et son gouvernement.

    Répondre
  • 29 juillet 2017 à 8:24
    Permalink

    c’est quoi, ce cirque? c’est l’usure du pouvoir qui le rend sénile ou quoi?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *