Netanyahou règle ses comptes avec la communauté internationale

Après que le magazine américain « The Atlantic » ait rapporté les propos peu amènes de plusieurs fonctionnaires de la Maison Blanche qualifiant Binyamin Netanyahou de « lâche, manquant de vision politique et de courage, ne se souciant que de son électorat et de sa réélection », le Premier ministre israélien a réagi promptement dès hier. Le chef du gouvernement israélien a accusé ceux qui, au sein de la communauté internationale condamne vertement les constructions à Jérusalem, se taisent, lorsque le président de l’Autorité palestinienne incite au meurtre contre les Juifs. « Ce sont eux qui éloigne toute chances de paix », a martelé Netanyahou.

Voir article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *