« Netanyahou, n’oubliez pas notre frère captif à Gaza ! »

La famille d’Avera (Avraham) Mengistu demande au Premier ministre Binyamin Netanyahou de ne pas signer d’accord de réconciliation avec la Turquie, à moins qu’il ne reçoive des informations sur Avera et la preuve qu’il est encore en vie.

Mengistu est un Israélien malade mental qui a franchi la clôture de la frontière à Gaza en septembre 2014. Les terroristes du Hamas admettent qu’ils l’ont capturé et l’ont interrogé, mais officiellement prétendent l’avoir laisser partir. Israël ne croit pas cette affirmation et assure que le groupe terroriste le détient encore, au moins parce que le Hamas se vante dans sa propagande de le détenir.

Yoel Marshak, le leader de la campagne de libération de Mengistu a déclaré : « Nous comprenons que l’accord avec la Turquie comprend de nombreuses concessions et accords portant sur le Hamas, mais il n’est pas raisonnable qu’un Juif israélien soit emprisonné par cette organisation terroriste meurtrière et que cette détention soit oubliée dans le processus de discussion. »

Une pensée sur “« Netanyahou, n’oubliez pas notre frère captif à Gaza ! »

  • Avatar
    22 juin 2016 à 18 h 51 min
    Permalink

    aussi longtemps qu’ il n’y a pas de couverture médiatique que se soit a haza ou un complexe secret quelquepart en Israel nos freres Juifs resteront captifs sans chance d’etre liberes nietaniyahu le comunist est garde par les media Israeliens chiens de garde mieux que les chiens de zurkerberg dans son tour facebook d ivoire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *